Menu

Art-thérapie Paris La nouvelle Présidente de la Ligue Professionnelle d'Art-Thérapie est Béatrice Géneau - Art-thérapeute à Paris


Art-thérapie une méthode soin à soutenir

Je soutiens la Ligue

Nous vous invitons à soutenir la Ligue Professionnelle d'Art-thérapie qui agit à tous les niveaux pour la reconnaissance du métier d'Art-thérapeute au sein du service public et des institutions privées.

En remplissant le formulaire dont le lien vous est proposé vous acceptez sans réserve que votre nom et votre profession soient publiés sur le site  dans la rubrique : Comité de soutien.

Lien du formulaire

 


Art-thérapie ? Art-thérapeute ?

S'inscrire sur l'annuaire

Si vous êtes art-thérapeute certifié par une université ou un organisme agréé vous avez désormais la possibilité de vous inscrire sur notre annuaire professionnel national qui est fréquenté par de nombreux visiteurs.

Formulaire d'inscription

 


Art-thérapie : définition.

Art-thérapie

L’Art-thérapie est une méthode qui consiste à créer les conditions favorables au dépassement des difficultés personnelles par le biais d’une stimulation des capacités créatrices.

Elle n’autorise aucune interprétation et respecte, en premier lieu, la liberté d’expression du sujet.

Il s’agit de stimuler les capacités créatives, et non pas de créer une œuvre d’art.


L'art-thérapie je suis pour.

Adhésion à la Ligue Professionnelle d'Art-thérapie

En adhérant à la Ligue Professionnelle d'Art-thérapie vous soutenez son action ayant pour objectif principal
de faire reconnaître pleinement le métier d'art-thérapeute.

Les cotisations sont les suivantes :
 
□ Art-thérapeute membre actif : 20 Euros
□ Membre sympathisant : 20 Euros
□ Membres bienfaiteurs : don supérieur à 20 Euros
Les dons fait à l'association donnent droit à une réduction d'impôt.

Formulaire d'adhésion


Art-thérapie pro

Offre d'emploi art-thérapeute

Une nouvelle offre d'emploi art-thérapeute a été publiée veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

SITE EMPLOI ART-THERAPEUTE 1 


SITE EMPLOI ART-THERAPEUTE 2
 

 

Art-thérapie ?


Utilisée dans le champ du soin et de la prévention, l’Art-thérapie est une méthode qui consiste à créer les conditions favorables à l’expression et au dépassement des difficultés personnelles par le biais d’une stimulation des capacités créatrices. 

Elle trouve sa place dans le cadre des troubles dépressifs et psychosomatiques, des conduites addictives, des problématiques alimentaires mais aussi dans celui des psychoses et l’autisme. 

Dans le domaine de la prévention elle peut permettre, par exemple, que la violence cesse de prendre pour cible le corps de l’autre ou celui du sujet lui-même, lorsqu’elle peut enfin se traduire en langage artistique. 

Soulignons tout de suite qu’un pouvoir politique ne tenant pas compte de cette évidence ne devra pas s’étonner de voir se développer des comportements violemment asociaux.  

Curieusement, cette violence qui ne cesse de faire la une de nos quotidiens est trop souvent entendue comme déficit de l’intégration sociale alors qu’il est clair qu’elle résulte d’une hyper adaptation à un discours dominant qui conduit à un effacement de l’expression subjective. 

Grâce à l’ Art-thérapie, cette forme de travail de désocialisation, de désintoxication à l’égard du discours dominant peut passer par un retour aux racines des processus de subjectivation.  

C’est ainsi que le sujet peut repartir de son empreinte « digitale ». 

Face à la violence sociétale, l'Art-Thérapie est un espace de créativité et de symbolisation. 

Jean-Pierre Royol – Docteur en psychologie clinique. 


Art-thérapie letter

Art-thérapie et VAE

Le certificat CNCP d’art-thérapeute validé par l’état est accessible via la VAE.
PROFAC, INECAT, AFRATAPEM sont habilités par l’Etat pour proposer ce type d’accès.

Qui a le droit à la VAE ?

Toute personne justifiant d’une activité professionnelle salariée (CDI, CDD, intérim…), non salariée, bénévole ou de volontariat ou ayant exercé des responsabilités syndicales (par exemple, les délégués syndicaux) ou occupé une fonction de conseiller municipal, de conseiller général ou de conseiller régional en rapport direct avec le contenu de la certification (diplôme, titre…) visée peut demander la validation des acquis de son expérience. Et ce, quels que soi(en)t le(s) diplôme(s) précédemment obtenu(s) ou le niveau de qualification.

Une seule condition : la durée minimale d’activité requise pour que la demande de validation soit recevable est de 3 ans, que l’activité ait été exercée de façon continue ou non ;

pour apprécier cette durée, l’autorité ou l’organisme qui se prononce sur la recevabilité de la demande peut prendre en compte des activités mentionnées ci-dessus (par exemple, activités salariées et de volontariat), de nature différente, exercées sur une même période.

N’entrent pas en compte dans la durée d’expérience requise les périodes de formation initiale ou continue, les stages et périodes de formation en milieu professionnel accomplis pour l’obtention d’un diplôme ou d’un titre.